lundi 20 janvier 2014

A la découverte de Jane Austen - Part 2: Orgueil et Préjugés



Après mon pseudo échec avec Mansfield Parc, je ne voulais surtout  pas renoncer. Et tant que j'étais en mode XIXème siècle j'ai enchainé immédiatement avec Orgueil et Préjugés qui est surement l’œuvre le plus connue de Jane Austen, surement grâce à tous les film et autres séries télé.





Alors, de quoi ça parle?
Rappelons d'abord qu'à cette époque, le seule solution d'avenir pour une jeune fille est de faire un mariage avantageux. L'amour entre les deux jeunes gens est souvent en option. Il est surtout question de voir quels bénéfices peuvent tirer les deux familles en question à se lier.
Donc, Mr. et Mrs Bennet, ont cinq filles à marier. Dans l'ordre: Jane, Élisabeth, Kitty, Mary et Lydia. Le problème, c'est qu'ils ne sont vraiment pas très riches alors les perspectives de grands mariages sont limitées.
Débarquent dans la région le très beau ET célibataire ET riche Mr. Bingley avec sa peste de soeur et surtout avec son richissime ET célibataire ET très hautain ET orgueilleux ami Mr Darcy.
Évidemment, Mr Bingley et Jane, la sœur adorée d’Élisabeth tombent amoureux. Mais ils ne sont pas de même condition, ça pose un problème.
Mr.Darcy lui est vraiment trop antipathique pour Elisabeth qui le déteste.
Bon, je passe sur toutes les péripéties, on voit venir la fin comme le nez au milieu de la figure: les différences de conditions ne vont pas être si problématiques que ça, Mr Darcy n'est pas si imbuvable qu'il en a l'air, et Élisabeth pas aussi aveuglée par ses préjugés que ça.

J'en pense quoi?
Aahh mon petit cœur de midinette romantique fond. J'ai adoré cette histoire d'amour. C'est beau. Plein de rebondissements, c'est rythmé, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde.
Et l'écriture! Mais comment ai-je pu être gênée à la lecture de Mansfield Parc? C'est si beau, si bien écrit. Jamais les sentiments humains n'ont été si bien décris. Bon je m'emballe peut être un peu. Quoi que. Non en fait. Pourquoi ne parle-t-on pas comme de nos jours? ça a quand même de la gueule. Je vais avoir du mal à reprendre la lecture des auteurs contemporains, ça va me sembler fade après ça.

Du coup, parce que quand j'aime, je n'aime pas à moitié, j'ai regardé le film en streamming. Celui sorti en 2005 avec Keira Knightley. Et ben, c'est aussi beau que dans le livre. Il y a quelques raccourcis bien sur, mais rien de bien méchant et dans l'ensemble, c'est très fidèle. Et Mr Darcy! Oh la la, il est quand même sacrément Graouuu.

Bon je suis emballée, je fonds. Que voulez vous, je suis une romantique dans l'âme. Du coup, je n'hésiterais plus une seconde à lire des romans du siècle passé et surtout à lire des romans d'amour. Parce que c'est beau l'amouuuur.

1 commentaire:

  1. J'ai adoré ce livre, bien plus encore que la version cinématographique. Si parfois l'histoire donne l'impression que ces filles ont une vie un peu vide, j'ai savouré ce roman jusqu'à la dernière page.

    RépondreSupprimer