vendredi 15 novembre 2013

A la Croisée des Mondes



Bon, je vais essayer de reprendre un rythme normal sur le blog (si tant est qu'il ai déjà eu un rythme) avec un article littéraire.

J'ai lu des dizaines de livre depuis mon dernier article du genre, mais je n'ai pas réussi à trouver la motivation pour parler de chacun d'eux, ou en parler tout court d'ailleurs.
Cependant le dernier en date m'a, comment dire, bouleversé est un trop gros mot, je vais dire qu'il m'a touché. Vraiment. Au point que je songe sérieusement ouvrir un blog littéraire afin de consigner mes impressions sur mes lectures et ne rien perdre de ce genre de ressentis. En attendant , je vais tenter d'être plus régulière dans ce domaine, avec des articles plutôt courts.

Donc aujourd'hui je voudrais vous parler un livre ou plutôt de trois livres qui ne sont pas tout jeunes, relativement connus, et dont l'ensemble des avis que j'avais pu lire jusque là m'avaient franchement envie d'acheter la trilogie d'un coup d'un seul.
Il s'agit  de l’œuvre de Philip Pullman: A la Croisée des Mondes
 J'ai donc acheté la trilogie: Les Royaumes du Nord, La Tour des Anges et le Miroir d'ambre que j'ai lu d'un seul tenant comme s'il s’agissait d'un seul roman.
En effet, le premier parfaitement construit appelle inévitablement une suite puisque l'histoire ne se termine pas, le second est un second souffle dans la narration avec un nouveau personnage principal, l'intrigue prend vraiment de la profondeur et il permet à mon sens de prendre son élan pour plonger dans l'apothéose du troisième.

Alors vous me direz qu'il s'agit d'un livre pour enfant. Moi je répond non. Le style de l'écriture permet de l'apprécier à tout age mais cette épopée cache plusieurs niveaux de lecture et chacun y trouve son compte: de l'aventure digne d'Harry Potter, une critique de la société et surtout de l'emprise de la religion sur notre façon de vivre plus qu'acerbe et pour moi une dimension spirituelle qui m'a pas mal émue.

Alors le topo: Lyra, une jeune fille ou plutôt une enfant (la nuance est importante) vit dans un monde parallèle au notre où chaque être humain vit avec un deamon: un animal qui n'est autre que la personnification de l'âme de son être humain. Lyra se voie confier une drôle de boussole dont la fonction est de dire la vérité. Elle va alors être embarquée dans une grande épopée dans le but de retrouver des enfants mystérieusement disparus et n'aura de cesse de découvrir ce qu'est "la poussière".
Bon je n'en dirais pas plus si ce n'est qu'il également question d'ours en armure, de sorcière, de défier "l'autorité", d'ouverture entre mondes parallèles, de Will, un garçon particulièrement courageux et intègre, de batailles, d'anges ou encore de couteau magique.

 J'ai pleuré, j'ai ri, j'ai été ému dans tout les sens possible, j'ai eu peur, je me suis angoissé, j'ai réfléchis et je voudrais ne pas avoir fini ce livre pour pouvoir retourner dans ces mondes et retrouver ces personnages.

Soyons clair, c'est un chef-d’œuvre.



Edit: j'ai oublié de parler de la version cinématographique du premier tome. Ben il n'y a pas grand chose à dire en fait. A première vu, c'est un film prometteur avec du beau monde (Daniel Creg et Nicoles Kidman entre autre), de beaux décors plutôt fidèlement retranscris, mais pour le reste, c'est creux. Une vrai déception. On comprends parfaitement que le film n'ai pas eu de succès et que la suite, pourtant prévue n'ai pas été réalisée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire