mercredi 18 décembre 2013

La reprise des essais: entre impatience et tristesse


Après un début de grossesse difficile et une fausse couche qui a trainé en longueur, nous avons repris les essais bébé.

Nous avons repris dès que nous avons pu. J'en avais besoins. Il fallait que je change de statut, passer d'une femme "en convalescence" de sa fausse couche, à une femme qui essaie de faire un bébé. Ne plus être dans ce non lieu. Je n'étais plus enceinte, je n'étais pas indisposée mais je n'étais pas dans une phase normale non plus.

Cela dit, être à nouveau dans cette phase d'attente est loin d'être aussi facile que je ne l'imaginais.

Ce mois ci, ça n'a pas marché. La dernière fois, j'avais ressentie les premiers symptômes très vite et très nettement. Cette fatigue extrême, les odeurs qui m’incommodaient, et autres joyeusetés.
Là je n'ai riens ressenti du tout. J'ai été extrêmement déçue tout au long de ce mois. Triste aussi. Je sais qu'il y avait peu de chance que cela fonctionne immédiatement et que ce n'est que partie remise, mais je voulais tellement retrouver le bonheur ressenti il y a plus de trois mois maintenant. Je ne sais pas trop comment le formuler. J'ai ce besoin de retrouver ce que j'ai perdu.

Chaque jour qui passe me rapproche un peu plus de celui où je serais maman, mais l'attente est difficile.Je voudrais que le temps s’accélère.

Et chaque annonce de grossesse, que je connaisse ou non la personne, m'est douloureuse.

L'avantage, c'est que je n'aurais pas à me priver de champagne et de fois gras à Noël.
On se console comme on peut.


6 commentaires:

  1. Courage miss, j'éspère que ça va vite marcher.
    Je ne connais pas la douleur de perdre un bébé (aussi petit soit-il) mais l'attente ça j'ai bien connu avec la miss qui a attendu 1an et demi avant de se décider à s'installer, les cycles a rallonges et tests en rafale.
    Espérons que 2014 sera porteur de meilleures nouvelles pour toi ;) (désolé de te tutoyer mais lire ton blog me donne l'impression de te connaitre, n'hésites pas à me le dire si ça te gène)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tutoiement ne me dérange pas du tout, quand on partage quelque chose d'aussi intime, il y a forcément une proximité qui se crée.
      Un an et demi d'attente, c'est très long ! Cela a du être très éprouvant. Et je n'ose imaginer ce que vive les couples pour qui c'est encore plus long. En tout cas merci pour tes encouragements, ça me fais vraiment plaisir. Et il me tarde de lire le récit de ton accouchement sur ton blog!
      A bientôt

      Supprimer
    2. Courage pour cette attente.
      Je connais bien ce ressenti, j'ai fais une fausse couche au mois de janvier et une grossesse extra-utérine au mois de mai... Nous recommençons nos essais et même si ca n'a pas encore marché, ca fait du bien de ne plus être entre deux comme tu le dis.
      Je croise fort les doigts pour que 2014 soit L'année d'une belle grossesse pour toi comme pour moi. En attendant, je t'envoie plein de courage et de pensées positives pour cette fin d'année.

      Supprimer
    3. Merci de ton soutien Aurélie. Tu as également le mien. Enchainer deux mauvaises expériences, ça doit être très difficile moralement. J'espère aussi très fort que 2014 sera ton année, la notre.
      N’hésite pas à me tenir au courant lorsque dame nature pensera à toi!
      A bientôt

      Supprimer
  2. Merci pour cet article.
    Je traverse actuellement l'épreuve de la fausse couche et je devrais pouvoir reprendre les essais dans 3 semaines. Physiquement je vais bien mais mon âme souffre. J'avoue que je ne sais pas ou trouver la force de me relancer dans le projet bébé, d'être capable de supporter l'attente et la déception des échecs. Je sais que c'est le prix à payer pour connaitre à nouveau le bonheur de porter une vie mais ça me parait insurmontable actuellement.
    Tu article est donc réconfortant et me donne de l'espoir. J’espère trouver la force, comme toi, de hercher à tout prix à retrouver ce que j'ai perdu.

    Profite bien des fêtes de fin d'année pour te faire plaisir. Moi je vais en profiter pour manger de bonnes choses et boire du champagne. Il faut parfois se contenter de ce l'on a et de savourer l’instant présent.

    Je croise les doigts pour que 2014 soit une année pleine de jolies grossesses et que nous ayons de beaux bébés pour Noël 2014.

    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile, tu as toutes mes pensées positives et mon soutiens. Et si je peux me permettre un conseil: rien ne presse pour reprendre les essais, si moralement tu te sens encore trop fragile, ne te force pas. Prends le temps de guérir de cette blessure. Nous sommes toutes différentes, moi j'avais besoin de vite reprendre, mais si pour toi, re essayer est synonyme de "prix à payer" et te semble pour le moment "insurmontable" alors il te faut peut être d'abord prendre le temps de te retrouver. Je crois qu'il faut avant s'écouter.
      J'espère que je ne passe pas pour une donneuse de leçon en te disant cela. Je partage les conseils d'une amie qui est également passé par là.
      J'espère sincèrement que 2014 sera la plus belle des années pour toi
      A bientôt

      Supprimer